1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à DEVILLE LES ROUEN
  3. Quel Regime Fiscal Adopter Pour Votre Investissement Locatif ?

Quel Regime Fiscal Adopter Pour Votre Investissement Locatif ?

Publié le 16/11/2021

Vous souhaitez optimiser votre patrimoine en achetant un bien pour le mettre en location ?

Voici quelques astuces et avantages qui vont vous intéresser !

Plusieurs régimes d’imposition existent et varient en fonction de la location, vide ou meublée. Ils permettent d’obtenir différentes déductions

Pour un logement loué vide :

  • Le bail est conclu pour une durée de trois années renouvelables.
  • Le locataire est soumis à 3 mois de préavis

Avant tout, il ne faut pas oublier que la location d’un bien est encadrée par le régime d’imposition des revenus fonciers. Celui-ci possède une subtilité qui est de choisir soit pour un régime dit « micro-foncier » soit pour un régime dit « réel ».

Le régime « micro-foncier » permet de bénéficier d’une réduction forfaitaire de 30% si et seulement si vos gains locatifs ne dépassent pas 15 000 € à l’année. La petite subtilité restera le fait que vous devrez vous tenir à ce choix pendant 3ans, vous pourrez ensuite choisir de nouveau le type de régime qui vous correspond le plus.

Cependant, si vos revenus locatifs dépassent 15 000€, le régime « réel » s’imposera automatiquement. Le régime réel vous permet donc de déduire de ce revenu vos dépenses (matière première, main d’œuvre, frais de gestion, les intérêts de prêt, …).

Pour un logement loué meublé :

  • Le bail est conclu pour une durée d’un an renouvelable.
  • Le locataire est soumis à 1 mois de préavis

Pour que le logement soit déterminé comme meublé celui-ci doit y contenir un ameublement minimal permettant au futur locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement.

En ce qui concerne la location meublée la subtilité est que la déclaration doit être répertoriée dans les bénéfices industriels et commerciaux contrairement à une location dite « vide ». Vous pourrez également choisir entre le régime « micro BIC » ou le régime « réel »

En choisissant le régime « micro-BIC » vous pourrez bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50%, cependant il est impératif que vos revenus locatifs ne dépassent pas 70 000€ par an.

À contrario si vous optez pour le régime « réel » vous pourrez y déduire les dépenses que vous avez réalisées dans le logement.

L’équipe Century 21 Bruno Ferrand vous souhaite un bon investissement locatif et reste à votre écoute pour plus de renseignements.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous